Rentrée académique à l'UCL: priorité à la fusion

RTBF
RTBF - © RTBF

Quatre sites universitaires sous une même appellation : dès le 15 septembre 2010, les facultés St-Louis, les Facultés de Namur, celles de Mons et l'UCL formeront l'Académie de Louvain, ou UCLouvain.

La fusion effective des quatre universités en une grande académie se rapproche à grands pas : elle permettra une offre de bachelier commune aux quatre sites. "Je veux coupler les formations avancées en deuxième et troisième cycle avec les pôles de recherche, explique le nouveau recteur de l'UCL Bruno Delvaux, et je veux une approche sectorielle (en sciences humaines, sciences exactes et sciences de la santé)".
Quant au maintien ou non du "C"" pour catholique, dans la nouvelle appellation de l'académie, Bruno Delvaux ne cache pas qu'un débat reste ouvert au sein des quatre partenaires même si "un  vote a déjà eu lieu en faveur d'un maintien du C".

Pénurie de kots annoncée pour 2014

"La file d'attente pour l'obtention d'un kot à Louvain-la-Neuve est résorbée", a indiqué Xavier Renders, vice-recteur aux affaires étudiantes. Un problème de réglé pour cette année, mais la demande de kots à l'UCL augmente ces dernières années. Et même si l'UCL a prévu de mettre à disposition de ses étudiants pas moins de 1400 nouveaux lits d'ici 2014, il faudra trouver une solution à la problématique du logement car, si le nombre de koteurs  augmente sans cesse à l'Université, l'espace disponible, lui, n'est pas extensible à l'infini. Il faut donc faire preuve d'imagination. L'une des pistes suivie par les autorités académiques est de proposer aux étudiants de l'UCL qui sont de plus en plus nombreux, de trouver après 2014, un kot dans ce qu'on appelle "l'interland" (Wavre, Ottignies et pourquoi pas Namur ou Bruxelles, fusion oblige).
"Il faut voir comment répartir les programmes entre les sites et donc les flux d'étudiants. Donc nous devrons envisager la création de logements sur les autres sites. Il faudra donc profiter du RER et recommencer les tractations avec la SNCB pour avoir des prix avantageux pour nos étudiants".

"Le folklore étudiant, c'est utile !"
Les étudiants sont de retour aux tablettes des auditoires, mais aussi dans les cercles folkloriques. Et, nouveauté cette année, ils seront interpellés sur la thématique du folklore. L'Ordre Académique de Sainte Barbe (la corporation d'ingénieurs civils de l'UCL) a publié un livret intitulé "Le Jour et la Nuit", démontant une série d'idées reçues sur le folklore étudiant et l'animation étudiante à Louvain-la-Neuve. Cet ouvrage, soutenu par divers groupements étudiants (GCL, Fédé, AGL), ainsi que par l'UCL et les autorités communales d'Ottignies-Louvain-la-Neuve, s'adresse principalement aux nouveaux étudiants de l'UCL et aux habitants de LLN. "Un tel livret est utile pour lutter contre des préjugés bien ancrés, explique Thibaut Helleput, l'un des auteurs du livret. Nous voulons démonter cette image de "crasse-guindaille" qui colle au folklore. Le folklore, ce sont des valeurs de respect, des règles, des traditions. Les cercles étudiants, les régionales, tous ces organes sont structurés en ASBL, avec une comptabilité claire et stricte. Ce ne sont vraiment pas des gens irresponsables qui font n'importe quoi. Il faut plutôt voir les étudiants impliqués dans l'animation folklorique, comme des gestionnaires de mini-entreprises."

(O.Leherte et S.Boulanger)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK