Remplacement du pont : embouteillages en perspective à Saint-Ghislain

Illustration.
Illustration. - © Flickr - zigazou76

La nouvelle ne va pas faire que des heureux. En raison des signes de faiblesses que présente le pont qui enjambe les voies de chemin de fer, Infrabel va procéder à son remplacement. 250 jours de travaux dont dix pendant lesquels il sera totalement infranchissable.

Ce pont, tous les borains le connaissent pour la simple raison qu’il constitue le principal axe de liaison entre Saint-Ghislain et Hornu. Quant aux montois ils sont également nombreux à l’emprunter quand ils sortent de l’autoroute à la sortie Hornu afin de rejoindre l’axe principal du Borinage sur lequel on trouve notamment le Grand-Hornu et le Cora.

Tout est parti d’un constat d’Infrabel : le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire a constaté lors d’une inspection récente la fragilisation de certains éléments du pont et a décidé de ne pas attendre pour opérer les investissements nécessaires. 

Des bouchons à prévoir

Un pont provisoire installé pendant la durée des travaux permettra le franchissement des lignes de chemin de fer sur deux bandes, au lieu de quatre actuellement, sauf entre le 10 et le 20 Août période durant laquelle le passage sera totalement  impossible. Vu la densité de trafic que connaît quotidiennement cet endroit, la situation risque d’être assez compliquée à la rentrée.

Une perspective qui doit faire frémir les parents des six à sept mille étudiants que compte Saint-Ghislain, ainsi que les commerçants de la cité dont les affaires dépendent beaucoup de la fréquentation de la clientèle extérieure à la cité. Une inquiétude qu’a pu capter Isabelle Palmitessa lors de sa visite dans la ville concernée. Ecoutez son reportage ci-contre.

Vincent Clérin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK