Redu : quel visage aura demain le village du Livre ?

Un des points soulevés par l’audit : l’amélioration à apporter à la présentation dans les librairies.
Un des points soulevés par l’audit : l’amélioration à apporter à la présentation dans les librairies. - © Belga

Les conclusions de l’audit touristique sur les forces et les faiblesses de Redu ont été remises aux autorités communales de Libin, il y a quelques semaines. Aujourd’hui, cet audit va faire l'objet d'une présentation à la Commission Locale de Développement Rural. Pour améliorer la situation actuelle, tout le monde est invité à se retrousser les manches.

Les constats sont clairs : tel qu’il est aujourd’hui, le village du livre de Redu n’attire plus en soi la foule. Mais la bourgmestre, Anne Laffut, a malgré tout décelé dans l’enquête des aspects positifs : ''Redu, village du Livre. Tout le monde connaît, le label est là. L’audit nous a aussi démontré que le livre est toujours un atout, c’est quelque chose qui marche et qui garde son attrait face aux nouvelles technologies''

Pour Daniel Bodson, sociologue à l’UCL, il conviendrait dans les librairies de soigner la présentation, de la moderniser mais aussi de créer un environnement adéquat. ''Il y a un soin à apporter à la manière dont les espaces de déambulation sont conçus. Ils doivent être repensés. Privilégier la déambulation piétonne. Il faut aussi créer des boucles, éviter les déambulations de type aller/retour.''

D’autres atouts sont à mettre en avant, comme l’attrait du secteur Horeca de Redu ou encore, aux alentours, le tourisme vert. ''Il faut axer le développement de Redu sur un produit tridimensionnel, confirme Daniel Bodson. Le vert, l’Horeca et le livre.''

 

Philippe Herman

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK