Recours contre Uplace : "Charles Picqué a agi seul", selon B. Grouwels

La Flandre a de grands projets de développement pour la périphérie : élargir le Ring, créer un super centre commercial. La Région bruxelloise, elle, ne veut pas de ce gigantisme à ses portes. Elle a d’ailleurs introduit un recours au Conseil d’État (une information de la semaine passée).

Mais qu'en pense Brigitte Grouwels? Soutient-elle Bruxelles, comme ministre bruxelloise, ou bien la Flandre, comme élue flamande CD&V? Assise entre deux chaises... Eh bien Brigitte Grouwels n'en pense rien parce que, dit-elle, elle n'était tout simplement pas au courant !

Le recours date de mars, nous lui en avons appris l'existence jeudi, soutient-elle. Dans un communiqué vengeur, elle écrit que Charles Picqué, le ministre-président, a agi seul, sans l'accord du gouvernement. Je ne soutiens pas son recours, a encore précisé Brigitte Grouwels. Une ministre de la Mobilité pas consultée dans le dossier du ring, cela parait gros...

Charles Picqué vante souvent la résistance de son équipe  aux tensions communautaires. C'est sûr, à éviter les sujets qui fâchent, on se dispute moins…

Myriam Baele

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK