Recours contre le refus d'extension du parc éolien de Berloz

Le permis avait été notamment refusé pour des raisons paysagères.
Le permis avait été notamment refusé pour des raisons paysagères. - © EPA, archive

La Société de production d'électricité a introduit un recours contre le refus du permis unique d'extension du parc éolien de Berloz, en province de Liège. Ce refus du ministre wallon de l'Aménagement du territoire, Philippe Henry, est intervenu le 27 décembre dernier et concerne l'ajout au parc existant de 7 éoliennes sur les communes de Geer et de Berloz.

Le permis avait été refusé pour des raisons paysagères, pour l'impact de ces nouvelles éoliennes sur l'avifaune et parce que la zone concernée est une zone d'entraînement pour hélicoptère.
     
La SPE dans son recours souhaite que la DGTA (direction générale du transport aérien), la défense nationale et la DNF (division nature et forêts) soient à nouveau consultées dans le cadre de l'instruction du recours et que soit prise en compte l'existence du parc éolien existant.
     
A l'heure actuelle, le parc de Berloz comprend trois éoliennes. Les machines, de type Vestas V90, sont dotées chacune d'une puissance de 2 MW et leur tour mesure 105 mètres de haut. La production annuelle pour le parc est estimée à près de 14 millions de kWh par an, soit la consommation d'environ 3750 familles.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK