Reconversion du site du Val Saint Lambert: feu vert pour le Cristal Park

Le ministre Henry avait déjà débloqué 6 millions d’euros afin de rendre vie à un lieu stratégique du bassin liégeois.
Le ministre Henry avait déjà débloqué 6 millions d’euros afin de rendre vie à un lieu stratégique du bassin liégeois. - © Belga

Le projet de reconversion du site du Val Saint Lambert, à Seraing, vient de franchir une étape importante : le ministre de l’Aménagement du territoire, Philippe Henry, a délivré le Rapport Urbanistique et Environnemental. L'approbation de ce rapport définit les grandes lignes du développement multifonctionnel du site : la mise en valeur du patrimoine foncier de cette manufacture de cristaux, à travers, notamment, un complexe commercial axé principalement sur l'équipement de la maison.

Il s’agit de la première étape concrète de la réalisation future du projet Cristal Park. Le ministre Henry avait déjà débloqué 6 millions d’euros dans le cadre du Plan Marshall 2.Vert afin de rendre vie à un lieu stratégique du bassin liégeois.

Les plans d'aménagement comprendront 19.000m² dédiés au tourisme et aux loisirs dans le respect des recommandations du RUE relatives aux performances énergétiques, 10.000 m²  d’industrie et artisanat, 3 lotissements, un business park, un hôtel et enfin 62.000 m² dédiés au commerce.

Enfin, notons qu’une attention a été apportée à la préservation des espaces boisés actuels. L'autorisation administrative qui vient d'être octroyée prévoit  de conserver la prairie dite « des Macrâles » ainsi que la lisière actuelle du bois du val Saint Lambert le long du lieu-dit de la « Terre aux Choux ». Cette intention permet d’envisager une urbanisation limitant les incidences sur les atouts naturels du site dans le cadre du développement futur de logements.

M. Gretry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK