Reconstitution de la bataille de Mons en 360°

C'est un tournage original qui se déroule durant 3 jours dans la région de Mons. Une reconstitution des batailles qui ont mené à la libération de la ville en 1944. Des scènes d'affrontements entre américains et allemands tournées en 360 degrés pour ensuite être visionnées en réalité virtuelle au Mons Memorial Museum.

Non, vous ne rêvez pas : si vous passez du côté de Mesvin, au Sud de Mons, vous pourrez croiser des soldats allemands et des chars d'assaut américains. C'est Corentin Rousman, le Conservateur du Mons Memorial Museum qui a eu l'idée de les rassembler. "L'histoire que l'on veut raconter, c'est la libération de la ville de Mons par les américains, et la débandade des troupes allemandes, le 2 septembre 1944". Ces capsules d'histoire sont tournées en 360° afin que le visiteur du musée puisse les visionner avec un casque de réalité virtuelle. Cela demande beaucoup de concentration, explique Mehdi Semoulin, le réalisateur : " C'est un tournage très particulier, avec beaucoup de corps de métiers. Nous avons ainsi plusieurs artificiers, qui vont faire exploser beaucoup de charges explosives. On a aussi des armes qui tirent à blanc, des chars, des véhicules ...et c'est un peu comme une chorégraphie : tout le monde va devoir faire la scène en même temps. Donc tout le monde doit avoir le bon timing, parce qu'on en va pas pouvoir faire plusieurs fois les explosions, il faudra être très précis !".  Le détail est poussé jusqu'à traquer le moindre anachronisme, précise Corentin Rousman : " A 360 degrés, il ne peut y avoir aucun élément anachronique. donc, pas d'éolienne, pas le moindre panneau routier, pas de véhicule qui ne soit pas d'époque ... et nous avons de la chance que le ciel soit couvert, ce qui nous permet d'éviter les longues traînées blanches des avions, qui n'existaient pas en 44 !". Yves Lejeune gère le Musée de la Libération d'Obourg. Toutes les armes viennent de chez lui : " il y a le Garant, un fusil semi-automatique à 8 coups, le Springfied, et les allemands seront équipés de Mauser".

Le résultat final sera visible en réalité virtuelle dès le mois d'août au Mons Mémorial Museum.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK