Rebecq: quarantaine décrétée dans un home pour des cas de gale

Ce home de Rebecq est mis en quarantaine
2 images
Ce home de Rebecq est mis en quarantaine - © Monika Wachter/RTBF

Les autorités communales de Rebecq (Brabant wallon) ont décidé de mettre la résidence d'Arenberg, une maison de repos dépendant du CPAS local, en quarantaine depuis jeudi. Il s'agit d'une mesure destinée à régler une épidémie de gale. Les résidents doivent ainsi rester confinés dans la maison de repos et son jardin intérieur. Et les visites de familliales sont strictement limitées.

Une dizaine de cas de gale auraient été recensés à l'intérieur de l'établissement, dont la capacité est de 81 lits. Un plan a été mis en place avec le médecin coordinateur et la situation devrait être rétablie la semaine prochaine.

En attendant, les employés doivent prendre des mesures, avec notamment le port de gants et d'un surblouse, ainsi que des lavages de main encore plus réguliers et d'une attention particulière pour les résidents.

Ceux-ci sont temporairement confinés dans la maison de repos et dans le jardin intérieur de celle-ci. Les pensionnaires touchés font l'objet d'un traitement curatif. Leur environnement (chambre, draps et vêtements) est également traité.

"La mesure de confinement a été prise à titre préventif, avec la volonté de prendre toutes les mesures nécessaires au plut tôt et éviter une propagation éventuelle du parasite", indique la présidente du CPAS, Sophie Keymolen (MR).

Elle souligne : "La gale est une maladie de la peau. Quand on parle gale, tout le monde pense encore 'manque d'hygiène' mais c'est pas du tout le cas. C'est... un peu comme les poux : tout le monde peut les attraper en étant propre sur soi. La gale a dû être venue par un résident qui a été contaminé en partant en hospitalisation et en rentrant, il est revenu avec ce petit parasite".

RTBF et Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK