Réaménagement du rond-point de la "planche à voile" près de LLN : le projet ne fait pas l'unanimité chez les riverains

Formé par l’intersection de la N4 venant de Gembloux, de la N25 passant par Mont-Saint-Guibert et la sortie d’autoroute E411, le rond-point de la "planche à voile" est (très) embouteillé aux heures de pointe.
2 images
Formé par l’intersection de la N4 venant de Gembloux, de la N25 passant par Mont-Saint-Guibert et la sortie d’autoroute E411, le rond-point de la "planche à voile" est (très) embouteillé aux heures de pointe. - © RTBF

Tout automobiliste qui l’emprunte le sait depuis des années : le carrefour est un nœud routier particulièrement compliqué. Formé par l’intersection de la N4 venant de Gembloux, de la N25 passant par Mont-Saint-Guibert et la sortie d’autoroute E411, l’endroit est (très) embouteillé aux heures de pointe.

Pour améliorer la situation, un vaste projet de réaménagement est en projet. Il prévoit un tunnel, un nouveau carrefour, l'installation de feux (ndlr : une nouveauté par rapport à la précédente mouture du projet), etc. Aujourd'hui, ce dossier est soumis à enquête publique. Et on ne peut pas dire qu’il fasse l’unanimité, comme nous avons pu nous en rendre compte lundi soir, lors d’une réunion d’information publique.

"J’ai vu les plans du projet, nous répond Benjamin (de Mont-Saint-Guibert). Je pense que pour ceux qui viendront de la N25 et qui continueront vers l’E411, il n’y aura pas de problème. Par contre, pour tous les autres, le problème restera le même : dès qu’il y aura des files depuis Corbais, ce sera bloqué ! Et les gens continueront à s’engager et bloqueront le reste."

Autre problématique soulevée par Pierre, un habitant de la région lui aussi, c'est le trafic " entrant " dans Louvain-la-Neuve et les zonings avoisinants le rond-point dit de la "planche à voile". "Cela me paraît être un projet du 20ème siècle ! Il ne tient absolument pas compte de la nouvelle donne, notamment par rapport à Louvain-la-Neuve. Toutes les questions posées ici ont d’ailleurs été dans ce sens-là : l’entrée (problématique) dans Louvain-la-Neuve, qui est complètement submergée par les voitures !"

Mais le plus important contingent des personnes présentes hier soir venait de Chaumont-Gistoux. "Les gens venant de Corroy, nous a dit Didier (de Corroy-le-Grand), pour aller vers Nivelles, il leur faudra faire un détour ! Et pour aller à Ottignies (à la gare, par exemple), il faudra aussi faire un détour. Leur projet va peut-être améliorer le transit extérieur, mais certainement pas le transit local"

Cette réunion d'information publique fait partie de la procédure de l'enquête publique qui se terminera le 18 octobre. Le dossier est consultable dans les trois administrations communales concernées (Mont-Saint-Guibert, Ottignies et Chaumont-Gistoux).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK