Rave party aux Sources de Spontin : la fête est finie (+photos)

Le bourgmestre d'Yvoir en pleine discussion avec l'un des "raveurs" pour stopper la musique.
4 images
Le bourgmestre d'Yvoir en pleine discussion avec l'un des "raveurs" pour stopper la musique. - © Mathieu Van Winckel

Environ 1500 fêtards ont pris d’assaut le site désaffecté des Sources de Spontin dans la nuit de samedi à dimanche. Le bourgmestre d’Yvoir, Patrick Evrard, a été averti ce matin de la tenue de cette soirée illégale. Il s’est déplacé sur les lieux avec la police pour stopper l’événement.

Ce matin, à l’aube, lorsque le bourgmestre Patrick Evrard prend connaissance d’une nouvelle rave party à Spontin, il tente de contacter les "responsables". Accord est trouvé pour que l’événement se termine dans le calme, et que les fêtards désertent les lieux pour 8 heures. Sauf qu’à l’heure dite, la musique fonctionne toujours à plein régime.

Vers 9 heures, le bourgmestre décide de descendre avec la police sur le lieu de la rave party. Ils obtiennent la fermeture de la sono vers 10 heures. Une descente qui ne sera pas sans conséquence pour Patrick Evrard : "Il n’y a pas eu de confrontation avec les fêtards, tout s’est terminé dans le calme. Mais la soirée étant illégale, des poursuites vont être entamées contre les "organisateurs" (dans ce type de soirée, il n’y a pas d’organisateur désigné pour contourner la responsabilité devant la justice). Nous allons également dresser un constat de l’état des lieux, voir s’il y a eu des dégâts, mais aussi consommation de stupéfiants… des éléments qui seront inscrits dans le rapport de police et mis à charge des responsables."

En fin de matinée, les raveurs démontaient leur matériel, pendant que d’autres piquaient un petit roupillon. "C’est une honte" criait sur le ton de la plaisanterie un fêtard un peu éméché.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK