Rassemblement à Mons en soutien à Mustapha Awad

Manifestation du "Comité Free Mustapha" devant l'Hôtel de Ville de Mons
Manifestation du "Comité Free Mustapha" devant l'Hôtel de Ville de Mons - © RTBF

Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées ce mardi en début de soirée sur la Grand-Place de Mons, à l'appel du "Comité Free Mustapha". Ils demandent au Conseil communal de Mons de soutenir la libération de Mustapha Awad, condamné le 28 novembre dernier à 12 mois de prison par la justice israélienne. Il est accusé d’appartenir au Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP), une organisation considérée comme terroriste par Israël.

Mustapha Awad est un artiste belge d'origine palestinienne. Né dans un camp de réfugiés au Liban, il a décidé en juillet dernier d'aller visiter pour la première fois de sa vie le village de sa famille. A son arrivée, à la frontière entre Israël et la Jordanie, il a été arrêté et emprisonné. Le "Comité Free Mustapha" dénonce "des traitements inhumains et des aveux obtenus sous la contrainte". Ibrahim Khayar, médecin dans la région de Mons, est membre de ce comité. Pour lui, cette affaire est un dangereux précédent: "Il s'agit d'un ressortissant belge qui n'a jamais mis les pieds en Israël, qui est arrêté à la frontière et qui a été arrêté sans jamais connaître son motif d'inculpation. Du coup je pense que c'est une situation qui peut tous nous concerner et il y a lieu de s'interroger sur les limites que peut outrepasser Israël en matière de respect du droit international". Le Comité Free Mustapha attend de la Ville de Mons qu'elle prenne position dans ce dossier: "j'attends du bourgmestre Nicolas Martin qu'il demande au Ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders et au Premier ministre Charles Michel de se positionner fermement, face à leurs homologues israéliens pour demander la libération immédiate de Mustapha Awad".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK