Ras-le-bol sur le rail entre Namur et Charleroi

Ras-le-bol sur le rail entre Namur et Charleroi
Ras-le-bol sur le rail entre Namur et Charleroi - © Tous droits réservés

C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Vers 17h ce lundi, le train en direction de Charleroi-Sud se présente en gare de Namur avec deux wagons. Il apparaît très vite que tout le monde ne pourra pas monter dedans. Pire, le train est surchargé et ne parvient plus à démarrer. Il faut attendre un long moment de flottement avant que le train ne démarre finalement, les voyageurs serrés comme dans un camion à bestiaux.

La gronde commence à monter sur le quai. D’autant que le train suivant est annoncé avec un retard de 28 minutes. Tout le monde a des impératifs : récupérer les enfants, rentrer après une journée fatigante, arriver à l’heure au cours de danse, etc. Et ces navetteurs en ont surtout plein le dos parce que les problèmes s’accumulent depuis des semaines. Des travaux vont se poursuivre jusqu’à début novembre. Et les trains ne circulent que sur une seule voie. Conséquence : deux trains par heure au lieu de quatre et parfois des trains réduits.

Les travaux étaient prévus et annoncés mais ça ne suffira probablement à calmer l’humeur des voyageurs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK