Râperie de Longchamps: "Non à l'autoroute des betteraves"

Le test n’a donc pas été concluant. La râperie voulait mesurer les nuisances pour, éventuellement, demander un permis pour fonctionner 24h/24 la saison prochaine. Le projet a été testé et évalué par les riverains. Visiblement, pour eux, c'est non.

Jean Goffin habite à proximité de la râperie de Longchamps et régulièrement devant chez lui, c’est un défilé de camions plus de 800 par jour, cela fait 1600 va-et-vient. Cette semaine, avec le test de la râperie, il a très mal dormi : "On a un manque de sommeil ou en tous les cas un manque de régularité dans les heures de sommeil. Même les camions qui passent, maintenant, la journée sont plus difficiles à supporter, on fait une fixation sur ce bruit des camions continuel".

Afin d'apporter plus de poids à leurs réactions, certains riverains viennent de créer une association : "Nous voulons collecter tous les avis des riverains et nous allons attendre l’attitude de la râperie, est-ce qu’elle va demander l’extension du permis d’exploiter 24h/24 ? Et puis, surtout, ce que l’on veut empêcher c’est le 7 jours sur 7 ".

La direction de la râperie nous a confirmé qu’il n’était pas question que les camions passent 7 jours sur 7. C’est une première crainte des riverains évacuée. Par contre, la direction préfère attendre quelques semaines avant de s'exprimer sur la question, histoire de collecter et d’analyser toutes les données du test.

 

Serge Otthiers

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK