Raid Mosan : des jeunes régatiers descendent la Meuse pour la bonne cause

Naviguer sur la Meuse pour la bonne cause : c’est ce que font une quinzaine de jeunes skippers entre 10 et 15 ans. Chacun dans un petit voilier monoplace, ils sont partis hier de Waulsort, près de Hastière, et descendent le fleuve jusqu’à Liège en cinq jours.

Les étapes : Yvoir, Dave, Beez, Huy et l’arrivée : Liège. Nous les avons rencontrés à hauteur de Dinant : "En trois éditions, nous avons pu récolter 81.000€", lance fièrement Charles-Edouard Poncelet, coorganisateur du raid. "L’intégralité de la somme a été redistribuée. Nous sommes très fiers de pouvoir redistribuer 100% l’argent apporté par nos sponsors".

Car c’est comme cela que fonctionne l’initiative. Différentes options de sponsoring sont proposées. L’option phare, c’est l’affichage d’un nom ou d’un logo sur les deux faces des voiles (2.750€). Par ailleurs, les jeunes régatiers sont accompagnés par d’autres adolescents moins valides, fragiles ou défavorisés.

La première édition du raid mosan a eu lieu en 1988, avec pour seul but de permettre à des jeunes de participer à un raid. Le premier raid caritatif s’est tenu en 2014, puis en 2015 et 2017. C’est donc le 4ème raid caritatif. Il est organisé par le Rotary Club Bruxelles Val Duchesse, avec le Rotary Club Le Roeulx.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK