Quevaucamps : un stage pour apprendre à décorer sa chambre

Quevaucamps: un stage pour apprendre à décorer sa chambre
7 images
Quevaucamps: un stage pour apprendre à décorer sa chambre - © Tous droits réservés

Elles s’appellent Irina, Anaïs, Jade… Leur chambre n'est plus vraiment à leur goût. Trop "bébé", pas assez colorée… Alors elles se sont inscrites à un stage intitulé "Décore ta chambre". Ça se passe à Quevaucamps, chez une historienne de l’art.

Nelle et Camille ont un point commun. Avant le début du stage, leur chambre ne leur plaisait plus du tout. "Je la trouvais moche. Pas de déco, rien du tout". "Moi la déco datait de quand j’étais petite. Des autocollants avec des éléphants, des dinosaures… Je voulais quelque chose de plus à mon goût, qui fasse plus 'ado'…" Et ça tombe bien, Sophie Fasbender est la "déesse du bricolage". C’est en tout cas le surnom que les filles lui donnent (et qui la fait bien rigoler).

"Le thème de ce stage m’est venu à l’idée notamment parce que je suis maman de 3 enfants, dont deux ont 10 et 12 ans. Ils ont eux aussi envie de changer la déco de leur chambre, car ils grandissent. Je veux leur montrer, à l’heure où on achète tout 'tout fait' qu’avec leurs deux mains on peut faire beaucoup de choses… Au lieu de passer la journée sur un écran ! On peut s’occuper avec ses 10 doigts…" Sophie achète le matériel en fonction des desiderata de chaque participante. "Dès le début je demande dans quels tons est la chambre. Et je ne choisis jamais le même matériel, chaque réalisation est unique, hyper personnalisée".

A la fin de la semaine, les filles ont un bel éventail de décorations. Arbre à bijoux, attrape-rêves, cadre-lama, etc. etc. ! "Je suis contente, ça met de la joie dans ma chambre", confie l’une des participantes. Une autre vient surtout pour l’ambiance du stage. "C’est très familial", poursuit Sophie, "loin des grands halls de gymnastique, avec plein d’enfants. Ici elles sont une dizaine, et je les reçois chez moi. Ma maison, c’est la leur. Même si je pense qu’il faudra passer les lieux au Karscher ce soir… Hé bien, je trouve ça très chouette".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK