Quelque 160 personnes contrôlées en possession de drogue au festival Pukkelpop

Quelque 160 personnes contrôlées en possession de drogue au festival Pukkelpop
Quelque 160 personnes contrôlées en possession de drogue au festival Pukkelpop - © JASPER JACOBS - BELGA

Les services de police ont contrôlé 160 personnes en possession de drogue lors de la dernière édition du festival Pukkelpop. Dans trois quarts des cas, il s'agissait de cannabis, indique jeudi le parquet du Limbourg. Au total, environ 4.000 personnes ont été soumises à un contrôle sur et autour du site du festival et des campings. Dix-huit des 160 personnes prises en défaut portaient un brassard de collaborateur, six étaient mineures.

Les 160 personnes en possession de drogues se sont vu proposer un règlement à l'amiable immédiat pour un montant variant entre 75 et 525 euros. Trois festivaliers ont été interpellés car soupçonnés de trafic de drogue. L'un des trois s'est vu imposer des mesures par le parquet, les deux autres font l'objet d'une enquête pénale. Les six mineurs d'âge se sont vu proposer un parcours d'intervention précoce par le centre limbourgeois de traitement des problèmes d'alcool et de drogue (CAD). D'autres festivaliers surpris en possession de drogue ont pu, sans craindre de sanction, déposer leurs doses dans une boîte.

Un total de 194 festivaliers ont été soignés pour une intoxication. Dans 67 cas (34%), il s'agit probablement d'une prise de drogue. Quatre individus étaient mineurs.

L'édition 2019 du festival limbourgeois a aussi été marquée par une polémique communautaire (sujet JT)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK