Quelle place pour la médecine générale à la campagne ?

L'asbl Santé Ardenne a été créée par des médecins généralistes pour mettre en commun leurs infrastructures, leurs réseaux de patients, se rassembler pour être plus forts et plus efficaces (illustration).
L'asbl Santé Ardenne a été créée par des médecins généralistes pour mettre en commun leurs infrastructures, leurs réseaux de patients, se rassembler pour être plus forts et plus efficaces (illustration). - © DR

La question était évoquée lors d'une rencontre entre élus des provinces du Luxembourg et de Namur. Au centre des discussions : l'asbl Santé Ardenne.

A quoi sert cette asbl ?

Elle a été créée par des médecins généralistes pour mettre en commun leurs infrastructures, leurs réseaux de patients, se rassembler pour être plus forts et plus efficaces. C'est d'autant plus vrai dans un milieu rural et plus isolé comme l'Ardenne. L'idée c'est aussi d'encourager de nouveaux médecins à s'installer.

L'asbl reçoit des subsides de la province de Luxembourg mais elle travaille aussi dans le sud de la province de Namur. Avec même deux postes de garde à Dinant et Bièvre. Sauf que Namur ne participe pas au financement. Pourquoi ? Parce que ce serait inéquitable envers les autres communes namuroises.

L'échevin de Libramont Jonathan Martin appelle Namur à changer d'approche et reconnaître les particularités du milieu rural. « Dans leur chef, il y a une volonté d'être équitable avec l'ensemble de la Province. Pour nous, il faut inverser cette logique et travailler selon un modèle de discrimination positive. Oui, il y a des spécificités dans les zones rurales ! Et je pense qu'on doit mutualiser les moyens pour gagner en efficacité. »

Voilà donc une vision plutôt « transprovinciale » de la médecine générale. Jonathan Martin est aussi président de DéFI en Wallonie. DéFI qui vient justement d'intégrer la majorité à la Province de Namur. Il bénéficie donc d'un relais en la personne de Patrick Pynnaert pour plaider la cause. Reste à voir si les partenaires MR et cdH à la Province entendront l'appel.

Archives: Soir première 29/01/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK