Que va devenir l'ancienne patinoire de Coronmeuse?

Le bâtiment date des années 30.
Le bâtiment date des années 30. - © Google Street View

L’inauguration de la nouvelle patinoire de Liège a eu lieu hier, jeudi, à la Médiacité. Reste une question en suspens : que va devenir l'ancienne, celle de Coronmeuse ? Le bâtiment, en mauvais état, devait servir d'entrée à l'expo Liège 2017. Il est fermé depuis deux ans, c'était l'occasion de le rénover. Mais pour ça, il faut 600 000 euros. Et sa simple conservation coûte aussi très cher.

Depuis la fermeture de la patinoire de Coronmeuse, la Ville continue à entretenir et chauffer le bâtiment. Il est occupé par une conciergerie et plusieurs clubs de boxe et d'arts martiaux.

Un budget annuel de 15 000 euros est prévu pour les factures de chauffage, d'eau et d'électricité. Un budget élevé car l'établissement est vétuste et énergivore.

L'idée de la Ville, c'est de conserver ce témoin architectural des années 30 à Liège. Et, à terme, de réhabiliter l'édifice en l'intégrant à l'appel d'offres pour la construction du futur éco-quartier de Coronmeuse.

Mais l'asbl Urbagora se méfie. Elle souhaite le classement du bâtiment pour assurer sa préservation. Aucune demande de classement n'a été introduite à l'heure actuelle. L'asbl de réflexion sur l'urbanisme craint que le palais 39 ne subisse le même sort que le bâtiment du Val Benoît. Il date de la même époque. Il est aujourd'hui dans un état de délabrement avancé.

A quoi pourra donc servir demain le palais 39? Une salle de spectacle, une halle d'exposition?  La Ville n'en a encore aucune idée. Cela dépendra finalement des promoteurs du projet d'éco-quartier à Coronmeuse. Et de l'estimation du prix de sa restauration pour les services publics. Un montant qui risque d'être élevé. Et qui influencera sans doute la décision de la Ville de détruire ou non l'ancien palais des fêtes des années 30. 

Erik Dagonnier

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir