Quatre personnes se perdent dans les Fagnes et sont retrouvées saines et sauves, deux d’entre elles durant la nuit

Quatre personnes, deux binômes constitués de deux jeunes filles et d’un couple de touristes autrichiens, se sont perdues dans les Fagnes dans la journée de samedi, et une partie de la nuit pour le couple de touristes.

La zone de police du Pays de Herve et le DNF (Département Nature et Forêt) ont débuté les recherches en fin d’après-midi, rejoints par les pompiers dans la soirée de la zone de secours VHP (vesfre Hoëgne et Plateau). Les deux jeunes filles ont rapidement été retrouvées vers 20h30, car "elles s'étaient réfugiées dans un abri de chasse, notamment par leur papa", a expliqué le bourgmestre de Malmedy.

Mais le couple d’Autrichiens n’a pu être localisé et secouru que dans la nuit. "Deux équipes de secours, chacune allant dans des directions opposées, ont été envoyées pour les retrouver"

Les policiers ont réussi à établir un contact vers 23h30, sans connaître immédiatement leur position exacte. Ce n’est que vers 3h du matin que tout le monde a pu être rapatrié en un lieu de regroupement, le rond-point Drossard. Les deux personnes ont été vues par le personnel médical et sont en bonne santé, elles n’ont pas dû être emmenées à l’hôpital.

Déploiement important de moyens

Les moyens déployés sur place étaient importants, précise la police : une autopompe, un camion 4x4, un véhicule officier, un véhicule polyvalent permettant de disposer de boissons chaudes, soit une quinzaine de pompiers au total. La police était déployée avec plus de 20 personnes, dont des maîtres-chiens. Les pompiers de la zone DG (EUPEN) ont été appelés avec leur chenillette. La protection civile est également intervenue avec un bus "poste de Commandement" et des drones thermiques. Ces derniers n’ont pour finir pas été déployés car la localisation exacte des victimes avait pu avoir lieu un peu avant. Une ambulance d’Eupen et le PIT de Malmedy sont venus sur place afin de vérifier l’état des victimes. Seul un policier légèrement blessé au genou a été transporté mais a pu rentrer chez lui la nuit même. L’ensemble des moyens a quitté les lieux à 4h30, en devant être dégagés par la neige tombée durant la nuit.

Plus de disparitions que d'habitude dans la région

D'après le bourgmestre de Waimes, Daniel Stoffels, ces disparitions conséquence direct de l'affluence record de ces dernières semaines. Il n'a jamais vu autant de personnes se perdre dans les Fagnes en si peu de temps. Pour lui, il s'agit d'imprudence de la part des promeneurs qui ne connaissent pas bien la région. "Il y a des parcours de promenade très bien flèchés et renseignés" rappelle-t-il.

La police et le bourgmestre de Malmedy rappellent que la nuit tombe vite en cette période, et qu’il y a lieu d’être très prudent et vigilant, avec les conditions actuelles, lors des balades en Fagnes. "C'est une réserve naturelle, ce n'est pas un parc thématique, il faut donc être prudent, avoir un gsm avec suffisamment de batterie, c'est vraiment un équipement de survie car il permet d'être géolocalisé, une carte, une lampe de poche, un équipement adapté donc" conseille le bourgmestre Jean-Paul Bastin au micro de la RTBF.

Il y a deux jours déjà, deux Bruxellois s’étaient perdus dans les Fagnes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK