Quarante ans de rénovation urbaine s’achèvent rue des Brasseurs à Namur

La plupart des immeubles de la rue des Brasseurs datent du 18ème siècle et sont en partie classés.
La plupart des immeubles de la rue des Brasseurs datent du 18ème siècle et sont en partie classés. - © RTBF

Deux nouvelles rénovations vont bientôt démarrer dans la rue des Brasseurs, le long de la Sambre : les immeubles situés aux numéros 113 et 107, en ce compris la porte en pierre située à côté, qui offre un accès à la rivière.

Le collège échevinal de Namur devrait donner le signal de départ de ce chantier cette semaine en désignant les entrepreneurs (pour le 113 en tout cas). Les travaux, qui démarreront après l’été, s’étaleront au moins jusqu’en 2020 et coûteront plus d’un million d’euros. Le coût important s’explique par le caractère ancien des immeubles (18e siècle), qui sont en partie classés.

L’air de rien, avec ces deux rénovations, c’est un projet vieux de 40 ans qui s’achèvera ainsi. Depuis 1975, la Régie foncière communale a racheté et rénové 35 immeubles dans la rue, pour en faire des commerces, des bureaux, des appartements et des logements sociaux.

Mais la rue des Brasseurs va connaître un autre important chantier dans les années qui viennent : la construction du téléphérique, avec le réaménagement de la place Maurice Servais. La ville attend le feu vert de la Région wallonne pour le permis d’urbanisme et espère inaugurer le téléphérique de la Citadelle en 2020.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK