Quand saint Nicolas parcourt les rues dans un pick-up accompagné d'un chanteur infatigable

C’est une parade pour le moins inhabituelle qui s’est déroulée dans les rues de Neder-Over-Heembeek ce mercredi 2 décembre. A cause du coronavirus, le grand saint Nicolas n’a pas pu aller à la rencontre des enfants comme d’habitude. Dan Levasseur, un habitant de la commune, a donc pris l’initiative de promener le saint patron des enfants à l’arrière d’un pick-up.

Dans le véhicule, on trouvait aussi le chanteur Roman Roses. L’artiste français, qui a fait jadis un passage par la Nouvelle Star, avait franchi la frontière pour ce spectacle un peu particulier. Il n’a pas ménagé ses efforts puisqu’il a chanté presque sans s’arrêter pendant les trois heures qu’ont duré la parade.

"J’ai un peu l’habitude, nous raconte-t-il. Je suis originaire des Alpes, mais j’habite à Paris depuis une dizaine d’années et je joue dans le métro parfois pendant 3 ou 4 heures d’affilée dans des conditions un peu extrêmes."

300 titres dans son répertoire

Ce mercredi, Roman Roses a enchaîné les tubes de Disney avec sa guitare. Et il avait de la réserve. "J’ai animé pas mal de soirées donc j’ai dû apprendre beaucoup de chansons. J’en connais plus de 300, ça va du Disney à AC/DC en passant par Queen parce que je suis un grand fan de Freddie Mercury."

Quand Dan Levasseur lui a proposé de jouer dans les rues de l’agglomération bruxelloises, l’artiste a dit oui tout de suite. Il n’y avait pas toujours grand monde pour assister à leur passage, mais le spectacle se poursuit à présent sur Facebook. La retransmission en direct de la parade (à voir ci-dessous) suscite encore des milliers de likes et de commentaires positifs. "Ça a été le plus incroyable : 700.000 Personnes ont vu le live sur leur page, on comptabilise 300.000 vues de plus d’une minute."

Roman Roses remontera d’ailleurs sur scène chez nous ce samedi 6 décembre à 18h à l’hôtel de ville de Bruxelles. Sans public à cause des mesures sanitaire évidemment… mais le concert sera retransmis sur sa page Facebook.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK