PSA Benelux va procéder à des licenciements, 93 emplois touchés

L’information a filtré dans la presse après un conseil d’entreprise extraordinaire mercredi après-midi. Le personnel a été mis au courant ce jeudi matin à 9h00.

La direction veut regrouper certaines fonctions et créer plus de synergies entre les marques Peugeot et Citroën. Selon la directrice de communication du groupe, Anouk van Vliet, citée par l'agence Belga, "la priorité pour le constructeur est de retrouver la rentabilité. Le rendement du groupe PSA n'est toujours pas satisfaisante à ce jour".

En soi, cette réorganisation n’est pas vraiment surprenante pour Anneta Verstraeten (permanente à la CNE). "Le groupe PSA a subi une diminution de ses parts de marché au niveau européen. Ils avaient déjà lancé un plan (dénommé "Back in the Race"). Ce mercredi, ils nous ont annoncé une nouvelle réorganisation pour la plaque Benelux."

Dans le détail, ce plan envisagerait le licenciement de 72 travailleurs chez Peugeot, 21 chez Citroën. Les postes concernés seraient donc des postes d'employés et de cadres.

Une chose est sûre : la procédure Renault est lancée. "Nous allons effectivement entamer la procédure de licenciement collectif conformément au plan Renault, avec deux réunions chaque semaine à partir de la semaine prochaine", conclut Anneta Verstraeten. La première réunion aura lieu mardi prochain. L'objectif avoué des syndicats est d'obtenir une réduction du nombre de postes que la direction envisage de supprimer.

Simon Bourgeois (avec Belga)

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK