Province de Luxembourg: pour un tourisme sans exclusions

Pas une seule personne comptant parmi ses proches une personne atteinte d'un handicap ne démentira: malgré les normes et grandes déclarations, l'accès de ces personnes à de nombreux bâtiments, lieux, sites et activités est un réel cauchemar. Pour ne pas dire qu'il est tout à fait impossible. Le secteur du tourisme n'échappe pas à ce triste constat. Il est même peut-être encore plus concerné que d'autres.

En province de Luxembourg, haut lieu du tourisme s'il en est, la Fédération touristique du Luxembourg belge (FTLB) a voulu réagir à cet état des choses en lançant, en février 2009, une opération « Tourisme et Handicap » visant à favoriser l'accessibilité des sites et hébergements touristiques aux personnes souffrant de handicaps divers.

Un audit pour améliorer l'accueil
Une convention a pour ce faire été signée avec l'asbl Gamah (Groupe d'Action pour une Meilleure Accessibilité aux personnes Handicapées).
Cette convention a pour but d'assurer aux opérateurs touristiques qui le souhaitent la possibilité de bénéficier d'un audit de recommandation pour déterminer les aménagements nécessaires en vue d'une meilleure accessibilité. De même, les sites et hébergements déjà dans de bonnes conditions d'accessibilité peuvent bénéficier d'une meilleure visibilité et d'une promotion spécifique via un « indice passe-partout » : des pictogrammes verts (accessibilité en autonomie) et oranges (aide d'une tierce personne) pour les 5 formes de handicap : personnes se déplaçant en chaise roulante, personnes marchant difficilement, personnes déficientes visuelles, personnes déficientes auditives, personnes avec difficulté de compréhension (ces indices sont disponibles sur le site Internet www.ipp-online.org).

Un coût réduit pour l'opérateur touristique

Les deux types de prestation, audits de recommandation et audits d'évaluation sont financièrement assurés par la FTLB à concurrence de 90 %. La part assurée par le bénéficiaire est limitée à 10% soit 45 maximum.

La FTLB et son président, le député René Collin, ont récemment fait le point sur l'évolution du programme. A ce jour, trente-huit dossiers ont été initiés: cinq dossiers indice passe-partout et trente-trois dossiers de recommandation.

L'objectif - logique -  de la FTLB est non seulement de poursuivre l'opération, mais aussi de l'intensifier en proposant en collaboration avec le Centre de compétence Tourisme, des formations à l'accueil, les 16, 17 et 18 mai prochains, à La Roche. D'autres formations seront organisées à l'automne, qui porteront, cette fois, sur la langue des signes. On soulignera que le coût de ces formations est très attractif pour le prestataire intéressé, puisqu'il est de seulement 15 euros par jour, le reste est financé par la FTLB.

Foire Agricole et Festival des artistes sur la bonne voie

Enfin, les deux grandes manifestations estivales de la province que sont la Foire agricole de Libramont et le Festival des artistes de Chassepierre, sensibilisées par la problématique, vont bénéficier d'un audit de recommandation dans la cadre de la convention avec Gamah.

Renseignements :  FTLB, Carine Binet, tél. : 084/410.206. Mail : c.binet@ftlb.be

M.PF.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK