Protection des abeilles: Charleroi perd son label Maya

La charte Maya a pour objectif de protéger les abeilles et de favoriser leur habitat.
La charte Maya a pour objectif de protéger les abeilles et de favoriser leur habitat. - © PHILIPPE HUGUEN - IMAGEGLOBE

Charleroi a perdu son label Maya le 2 septembre dernier. En 2011, la Ville avait signé la charte pour la protection des abeilles. Mais depuis, la Région wallonne n'a reçu aucun rapport et aucun projet. La sanction est donc tombée : la métropole carolo se voit retirer son label, malgré ses protestations.

La Région wallonne a perdu patience. C'est la première fois que ça arrive. Pour comprendre cette décision, il faut revenir à la charte en question, la charte Maya. A partir du moment où une commune la signe, chaque année elle s'engage à remplir un certain nombre d’objectifs.

Par exemple, à la fin de la première année, les communes doivent planter des végétaux spéciaux ou encore sensibiliser le public à la protection des abeilles. Et ainsi de suite pour les années suivantes.

Mais Charleroi, trois ans après l’avoir signé, n'a franchi aucun de ces paliers. Sur le papier en tout cas. La Ville a obtenu une dérogation en 2012, c'est-à-dire du temps en plus pour réaliser tous les objectifs d'un coup. Une deuxième dérogation pour tout faire en 2014 a été demandée mais celle-ci a été refusée.

La Région affirme n'avoir reçu aucun rapport et donc aucune preuve des réalisations en faveur de la protection des abeilles. La Ville se défend. Selon elle, un budget a été voté et des actions ont été menées. Mais effectivement, les rapports n'ont pas été envoyés. Pour l'instance politique, c'est un problème administratif.

Rapport ou non, la décision de la Région est définitive. Charleroi devra attendre un autre appel à candidatures pour retrouver son label Maya.

Charlotte Jousserand

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK