Prostitution : Espace P fête ses 30 ans sur fond de "putophobie"

Prostitution : Espace P fête ses 30 ans sur fond de "putophobie"
Prostitution : Espace P fête ses 30 ans sur fond de "putophobie" - © RTBF

30 ans de combat et d'action sociale auprès des travailleurs et travailleuses du sexe : c'est ce que célèbre Espace P en ce mois de décembre à travers toute une série d'activités.

Faut-il alors qualifier l'asbl de syndicat des prostitués? Isabelle Jaramillo balaie d'un revers de la main. "Non, Espace P travaille avec les personnes prostituées, en vue de les accompagner et de les aider à mieux vivre leur prostitution, ou de les aider à en sortir", nuance la coordinatrice d’Espace P Bruxelles, invitée de Bruxelles Matin ce mardi sur Vivacité.

En 30 ans, Espace P a constaté l'apparition de phénomènes nouveaux, dont ce que l'asbl qualifie de "putophobie".

"C'est la manière que les politiques, les institutions, les citoyens ont de disqualifier les métiers du sexe, détaille Isabelle Jaramillo. Au nom de la morale, de la lutte contre la traite des êtres humains. Ce qui fait que ces personnes se retrouvent dans des situations encore plus précaires, victimes d'inégalités sociales encore plus importantes."

Isabelle Jaramillo au micro de Barbara Boulet sur Bruxelles Matin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK