Profondeville: la mère infanticide va être libérée

Le bébé a été retrouvé le 10 février 2012
Le bébé a été retrouvé le 10 février 2012 - © Belga

La mère infanticide qui a étouffé son bébé à Arbre (Profondeville), en février dernier, vient d'être libérée sans condition par la Chambre de conseil de Namur. La mère de famille reste inculpée d'homicide volontaire avec préméditation mais la chambre du conseil estime que la détention préventive ne se justifie plus.

Le 10 février dernier, le corps d’un nouveau-né était retrouvé dans un jardin à Arbre près de Profondeville. L’enquête a déterminé que le bébé a été abandonné par sa mère, une habitante d’Arbre, assistante sociale de 44 ans et déjà maman de 4 enfants.

Aux enquêteurs, elle a expliqué qu’elle n’avait pas conscience de son état de grossesse. Lorsqu’elle a accouché, la nuit du 7 au 8 février 2012, elle a étouffé le nouveau-né en le serrant fortement contre elle pour l’empêcher de pleurer et ne pas réveiller ses enfants. Elle a ensuite placé le corps dans une boîte à l’extérieure de sa maison avec l’intention d’aller l’enterrer le lendemain. Mais des chiens du voisinage avaient ramené des morceaux du cadavre à leurs maîtres.

La mère s’est livrée à la police le 28 mars et a été incarcérée.

Ce mercredi, la chambre du conseil a rendu son ordonnance. Après 9 mois de détention, la mère infanticide pourra sortir de prison mais reste inculpée d’homicide volontaire avec préméditation. Sous réserve de l’appel du parquet dans les 24 heures, elle sera libre demain.

Colette Jaspers

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK