Prochain mode de scrutin à Bruxelles: électronique ou papier?

Prochain mode de scrutin: électronique ou papier?
Prochain mode de scrutin: électronique ou papier? - © THIERRY ROGE - BELGA

Il faut déjà réfléchir aux prochaines élections et surtout au mode de scrutin. Les prochaines élections ne sont pourtant pas prévues avant octobre 2018, soit dans plus de 3 ans. Mais d'après l'Association de la Ville et des communes de la région bruxelloise, il est déjà grand temps de réfléchir au mode de scrutin car si on n’y réfléchit pas tout de suite, on risque d'en revenir au vote papier. Pourquoi ?

On s'en souvient, un important bug informatique a pollué les élections régionales et législatives de mai 2014. Au total, pour les cantons bruxellois, plus de 2200 votes ont été perdus. De quoi remettre en cause, sinon le principe, du moins les modalités du vote automatisé.

L'Association de la Ville et des communes de la région bruxelloise exhorte le gouvernement bruxellois à trancher rapidement la question dans la perspective des élections communales de 2018, n'excluant pas un retour au vote papier ce que nous explique Marc Cools, président de l'association : "Si nous devons acheter du matériel électronique pour le vote, il faut organiser des marchés publics, ça prend du temps ; il faut inscrire les crédits sans ces budgets, c’est à dire les budgets de 2016 et donc il est temps effectivement qu’on réfléchisse à l’organisation des scrutins de 2018 au niveau communal et de 2019 au niveau législatif."

Le matériel actuel est obsolète

"Le matériel est tout à fait obsolète, il doit être remplacé et si on ne prend pas rapidement les décisions, ça veut dire qu’inévitablement on reviendra à un vote papier."

Si le gouvernement opte pour le vote automatisé, le système délivrant une copie papier du vote jouit de la préférence de l'association.

Enfin, les communes bruxelloises condamnent la validation des élections par les assemblées elles-mêmes, préférant le contrôle d'une autorité indépendante. Un petit pavé dans la mare, mine de rien.

Philippe Carlot

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK