Prison de Haren: les zadistes une nouvelle fois évacués

Les zadistes de Haren une nouvelle fois évacués
3 images
Les zadistes de Haren une nouvelle fois évacués - © Tous droits réservés

Une nouvelle intervention des policiers a eu lieu ce lundi matin sur le terrain de la future prison de Haren.

Des militants se sont réunis pour protester contre la première évacuation, fin août, qu’ils jugent illégale. "Nous avons organisé une action, pour protester contre notre expulsion. Nous nous sommes mis bien en évidence avec quelques tentes", explique Valentine, une militante des premières heures.

Peu avant 7h la police est très vite intervenue, prévenue par un garde de sécurité.

L’opération s'est déroulée dans le calme. Les opposants ont entamé une procédure en justice pour contester leur expulsion, mais cette procédure n'empêche pas un éventuel début des travaux.

Le début des travaux imminent

Ces travaux de construction devraient commencer à la fin de l'été. Autrement dit avant le 21 septembre.

Le nouveau complexe, qui s'étendra sur un site de 15 hectares, doit remplacer les prisons vétustes et surpeuplées de Saint-Gilles, Forest et Berkendael. Il sera composé de deux maisons d'arrêt pour hommes, d'une maison de peine pour hommes, d'un centre fermé pour femmes, d'un centre ouvert pour femmes, d'un centre d'observation, d'un département psychiatrique et centre médical.

Un véritable "village pénitentiaire" qui pourra accueillir 1.190 détenus au total. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK