Présence de loups : la Flandre met fin à l'interdiction totale de chasser sur le territoire de la meute de Noëlla

Présence de loups : la Flandre met fin à l’interdiction totale de chasser sur le territoire de la meute de Noëlla
Présence de loups : la Flandre met fin à l’interdiction totale de chasser sur le territoire de la meute de Noëlla - © HAND OUT ANB - INBO - BELGAIMAGE

L’interdiction totale de chasser édictée à la mi-mars sur le territoire limbourgeois, où la louve Noëlla devait mettre bas, sera levée ce 1er septembre, a annoncé vendredi la ministre régionale de la Nature Zuhal Demir (N-VA). Cette interdiction avait été prolongée jusqu’au 31 août après la naissance de quatre louveteaux, rapidement surnommés les "Daltons du Bosland", du nom de la réserve naturelle concernée.

Plusieurs mesures avaient rapidement été prises pour préserver la meute lorsque la grossesse de la louve Noëlla a été constatée. Outre l’interdiction de chasser, le territoire faisait l’objet d’un contrôle plus poussé de l’agence flamande de la Nature et des Bois ainsi que des scientifiques de l’Institut de recherche sur la Nature et les Bois (INBO). Les mesures touchaient les domaines militaires et naturels de Bourg-Léopold et d’Oudsbergen ainsi que le bois domanial Pijnven.

Changement de style de vie pour la meute

Les louveteaux et leurs parents sont désormais de plus en plus itinérants, ce qui justifie la levée de l’interdiction totale de chasser sur le territoire.

Les louveteaux, en particulier, sont désormais capables de se déplacer si nécessaire dans des endroits plus calmes de leur territoire, qui est assez vaste, expose la ministre dans un communiqué.

La reprise de la chasse a été décidée après une longue concertation entre l’agence flamande et la Défense. La préservation de la meute reste une priorité, ce qui justifie le maintien de mesures de vigilance par les gardes forestiers, les inspecteurs de l’administration, les scientifiques et via des caméras placées en pleine nature. Les mesures de prévention pour les propriétaires de petit bétail sont elles aussi prolongées.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK