Près de 800 médicaments sont en pénurie: "Ce n'est pas normal", s'écrient les pharmaciens

Certains médicaments sont devenus introuvables, ou alors ils tardent à arriver en pharmacie...
3 images
Certains médicaments sont devenus introuvables, ou alors ils tardent à arriver en pharmacie... - © Flickr

Des médicaments devenus introuvables ou qu'il faut attendre parfois plusieurs semaines... Le problème s'aggrave au point que les pharmaciens tirent la sonnette d'alarme. Les conséquences sont parfois sérieuses pour certains patients.

"Ici, on a mis tous les tickets à retirer par les patients avec le produit. Dès qu'il est là, on est content de pouvoir lui téléphoner et lui dire que le problème est résolu. Mais cela ne devrait pas arriver !"

Une boîte remplie de prescriptions en attente de médicaments, Françoise Barbay, pharmacienne à Namur, ne cache plus son embarras devant la pénurie récurrente. "On est vraiment embêté pour le patient. Avec certains traitements, on peut proposer des alternatives mais ce n'est malheureusement pas toujours possibles."

Il manque des médicaments pour des maladies cardiaques, pour des cancers ou pour certains traitements psychiatriques. La cause de ces pénuries ? Des problèmes de production ou ce qu'on appelle le "contingentement".

"Le laboratoire décide que le marché belge représente une certaine quantité de produits, et pas plus, explique Stéphane Engels, grossiste en médicaments. Fatalement, le laboratoire n'ayant qu'un nombre limité de boîtes à donner, le répartit au niveau des différents grossistes. Et une fois que les stocks mensuels sont écoulés, nous sommes en rupture."

Face à des clients stressés par la peur de manquer de traitements, les pharmaciens se débrouillent comme ils peuvent.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK