Premier feu vert pour la reconstruction de la plaine de Droixhe

Illustration de la requalification du quartier.
Illustration de la requalification du quartier. - © www.liege.be

Le Conseil d'État vient de valider le choix de l'auteur de projet pour la future maison de repos. Ce bâtiment s'inscrit dans le vaste plan de requalification du quartier.

Le choix de la société Quadra pour concevoir une nouvelle maison de repos de 108 lits a été contesté car celle-ci avait précédemment participé aux pré-études. Un candidat évincé y a vu une atteinte à la concurrence mais le Conseil d’Etat ne l’a pas suivi. Il a validé le contrat.

Les autorités communales poussent un ''ouf'' de soulagement car elles n’ont pas attendu pour aller de l’avant : les plans ont été dessinés, le permis d’urbanisme octroyé et la consultation des entrepreneurs est en cours. Le chantier peut désormais être officiellement programmé pour l’automne.

Ce n’est pas le seul déblocage administratif dans le dossier Droixhe. Après accord – enfin – de la tutelle régionale, le journal officiel européen a publié l’appel aux promoteurs pour la construction de 190 logements sociaux.
Enfin, et surtout, la Ville a recommencé l’appel d’offres pour la rénovation des trois tours non-démolies, l’aménagement de bureaux et de 250 appartements. La précédente tentative pendant la crise de l’immobilier et du crédit en 2008 s’était soldée par un échec.

La nouvelle procédure, dite négociée, a permis de récolter quatre marques d’intérêt, les quatre principaux bétonneurs belges. Il faut dire que la perspective d’une exposition internationale et d’un éventuel dépôt de trams à Bressoux dope subitement le potentiel de la zone.

Les entreprises ont jusqu’au 15 novembre pour remettre un projet définitif.

 

 

Michel Gretry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK