Premier festival de théâtre amateur en Lorraine gaumaise, du 18 au 28 avril

Le premier festival de théâtre amateur en Lorraine gaumaise, aura lieu du 18 au 28 avril.
Le premier festival de théâtre amateur en Lorraine gaumaise, aura lieu du 18 au 28 avril. - © RTBF

Neuf troupes sont au programme de cette première édition. Trois troupes françaises et six troupes belges. Les spectacles auront lieu à la salle des Troubadours à Chenois. Le festival se déroulera sur deux semaines. Du 18 au 21 et du 25 au 28 avril, chaque jeudi, vendredi, samedi et dimanche.

Dans quelques jours s'ouvrira le premier festival de théâtre amateur en Lorraine gaumaise.

Il est organisé par Le Lions Club Laclaireau comté de Chiny. Gérard Stelleman, le président du Lions Club précise qu'il s'agit d'accueillir chaque jour un maximum de spectateurs :

"Chaque jour a son spectacle, chaque jour une troupe se produit et chaque jour, les spectateurs verront un spectacle différent. Une exception le samedi 27 avril où deux troupes joueront, à 15 heures et à 20 heures.

Ce sont des troupes d'amateurs, et tous les fonds seront redistribués à des oeuvres caritatives. Nous voulions mettre en évidence, les gens qui ont l'habitude de jouer sur les planches, mais dans des endroits différents."

Tous les spectacles sont des comédies, précise Patrice Rosman :

"Des comédies avec un ton commun; mais cela n'exclut pas une réflexion sur un sujet de société, ou sur le couple par exemple."

La troupe Mirabelle d'Aubange fera l'ouverture du festival, avec une ultime représentation de leur spectacle "La chambre mandarine" de Robert Thomas. Un mot de la pièce avec Alain Lambert le responsable :

"Il n'y a pas de personnage principal. C'est l'histoire de la chambre mandarine, qui se déroule en huit tableaux. Il y a chaque fois une scène qui se passe dans cette chambre, qui est le fil conducteur de la pièce."

Plus d'informations au syndicat d'initiative de Virton : 063/57.89.04

Anaïs Stas, Christine Pinchart

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK