Premier camp scout pour Ayham, réfugié syrien de 20 ans

Premier camp scout pour Ayham, réfugié syrien de 20 ans
2 images
Premier camp scout pour Ayham, réfugié syrien de 20 ans - © Tous droits réservés

Une variante d’un jeu de balle au chasseur, par un après-midi nuageux. Rien de plus banal pour un camp de louveteaux. Foulard autour du coup, c'est la saison des camps scouts. Et quand les mouvements de jeunesse sont synonymes d'intégration à un groupe, ça donne l'histoire d'Ayham, un réfugié syrien de 20 ans, qui vit aujourd'hui son premier camp: "Ça m'a permis de trouver des amis. Pour éviter de rester dans un pays sans personne avec qui sortir ou s'amuser. Ici, c'est hyper chouette d'être dans la meute. Avec tous les chefs et les enfants, c'est vraiment génial. Pour s'intégrer c'est un très bon moyen."

Les enfants n'ont pas posé de question. On leur a présenté un nouveau chef, point.

Il est arrivé en Belgique il y a un an et trois mois et a rejoint, comme chef, l'unité des Louveteaux de Wemmel, en mars dernier. La meute Croc-Blanc a établi ses quartiers de camp à Mignault, près du Roeulx dans le Hainaut. Le totem d'Ayham, ici c’est Won-Tolla, "un loup solitaire qui rejoint la meute... comme moi. J'ai rejoint la meute alors qu'elle était déjà formée". Le jeune réfugié animait une chorale de jeunes en Syrie et s’est mis à la recherche d’un mouvement de jeunesse, une fois arrivé en Belgique.

Bastien Lemière est "Akela", l’animateur responsable du camp: "Je pense qu'Ayham est un exemple parfait d'intégration, quelque chose qui devrait arriver plus souvent. Les enfants n'ont pas posé de question. On leur a présenté un nouveau chef, point. Et ils ont compris que c'était un membre du staff comme n'importe quel autre".

En vue de la rentrée académique de septembre, Ayham va suivre des cours préparatoires pour passer l’examen d’entrée en médecine, des études qu’il avait déjà entamées en Syrie. Mais pour la meute des crocs blancs, sa présence semble tout aussi banale qu’un jeu de balle au chasseur.

Ecoutez le reportage de Maxime Paquay

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK