Premier bilan de l'arrêté Alcool sur la voie publique à Ixelles: 377 PV depuis le 15 mars

377 procès-verbaux ont été dressés dans le cadre de l'arrêté interdisant la consommation d'alcool sur la voie publique en application depuis le 15 mars dans le quartier Flagey.
377 procès-verbaux ont été dressés dans le cadre de l'arrêté interdisant la consommation d'alcool sur la voie publique en application depuis le 15 mars dans le quartier Flagey. - © RTBF

Dans le cadre de l'arrêté interdisant la consommation d'alcool sur la voie publique en application depuis le 15 mars dans le quartier Flagey, 377 procès-verbaux ont été dressés, a indiqué mardi le cabinet de la bourgmestre d'Ixelles, Dominique Dufourny. Des panneaux appelant au respect du silence durant la nuit seront prochainement installés. La bourgmestre rencontrera à nouveau les commerçants à la maison communale le 29 mai prochain à 17H30.

L'arrêté est entré en application le 15 mars dernier. Il interdit la consommation d'alcool sur la voie publique jusqu'au 31 octobre. Le périmètre ciblé concerne les zones Sainte-Croix, Etangs et la rue du Belvédère comme l'an dernier, mais comprend également cette année la place Flagey. Les établissements situés dans ce périmètre doivent rentrer leurs terrasses à 01H00 du matin.

Toute personne qui ne respecte pas cet arrêté s'expose à une Sanction administrative communale (SAC) de 80 euros. Pendant les 15 premiers jours, la police a surtout fait de la prévention. Très peu d'amendes ont été distribuées sur cette période. Lors des wee-ends, une équipe de deux cavaliers de la police fédérale vient renforcer le dispositif policier déployé.

Une attention particulière est aussi portée au tapage nocturne causé par la diffusion de musique amplifiée, en invitant les gérants d'établissements à baisser le volume pour le respect du voisinage. Des panneaux portant le message "Silence durant la nuit, merci" et un logo d'une personne mettant le doigt sur sa bouche seront prochainement installés.

Des propositions verront prochainement le jour pour améliorer le nettoyage du périmètre et augmenter le nombre de poubelles dans la zone.

"L'éternel défi est de préserver cet équilibre entre un quartier attractif dont nous devons soutenir le développement, tout en maintenant un cadre de vie serein et respectueux pour les riverains", défend la bourgmestre.

Reportage du JT du 14 avril dernier:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK