Précipitations abondantes sur la Belgique: plusieurs cours d’eau en alerte de crue

La pluie qui est présente sur une bonne partie de la Belgique ce mardi fait monter le niveau des cours d’eau. Localement, les crues ont même poussé certains eux à sortir de leur lit.

En province de Luxembourg, les pompiers de la zone de secours sont intervenus à 120 reprises dans la nuit de lundi à mardi à cause des intempéries. Il s’agissait en grande majorité de pomper l’eau sur des voiries ou dans des habitations.

"Il n’y a pas eu d’interventions de personnes", a précisé Stéphane Thiry, commandant de la zone de secours Luxembourg. Le sud de la province de Luxembourg, placé en alerte de crue, a été plus fortement touché, notamment dans les secteurs d’Etalle, Tintigny et Aubange.

La Semois et des affluents sont notamment sortis de leur lit. "Nous avons dû faire face à la montée des eaux due aux importants volumes de pluie mais également au phénomène de ruissellement", a expliqué M. Thiry. Certaines interventions se sont poursuivies au cours de la journée.

Plusieurs cours d’eau en alerte de crue

4 images
© SPW Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques

Mais il n’y a pas que dans la province de Luxembourg que les cours d’eau ont atteint leur niveau de crue maximum.

Philippe Dierickx, directeur de la gestion hydrologique du Service Public de Wallonie explique que plusieurs cours d’eau ont atteint leur maximum et sont en état d’alerte.

Selon l’expert, "Nous avons atteint les maximums à certains endroits et les précipitations observées ne devraient pas relancer la crue. Il faut que toute cette eau qui se trouve sur le haut s’évacue sur l’aval. Les zones basses vont continuer à monter. On attend le maximum pendant la nuit ou au plus tard demain dans l’après-midi, notamment pour la Meuse mais cela dépendra des conditions météo".

La situation ne devrait donc pas fortement s’aggraver car les prévisions de précipitations sont plutôt favorables.

Peu de dégâts à déplorer

Pour Philippe Dierickx, les débordements des cours d’eau sont très localisés et il ne s’agit pas d’une situation exceptionnelle mais plutôt de crues observées habituellement sur le réseau tous les deux, trois ans. Les sorties de cours d’eau sont limitées et réparties sur différents endroits sur l’Ourthe ou de la Semois.

Du côté de la Sambre, les péniches ne sont plus autorisées à naviguer sur la partie basse, des écluses de Ronnet à celle de Salzinnes.

Actuellement, la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques analyse la quantité de pluie qui tombe pour mettre à jour ses alertes. Mais les dernières informations sont plutôt rassurantes puisque l’IRM ne prévoit pas une grande quantité de précipitations dans les heures à venir. Il devrait y avoir quelques précipitations en soirée, mais la journée de mercredi devrait être globalement épargnée par la pluie. Les experts vont s’assurer que ces prévisions se confirment.

La carte des crues est mise à jour en fonction de l’évolution de la situation et est visible sur le site de la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques.

Photos de la montée de la Semois à Virton

4 images
© Alain Thiéry
4 images
© Alain Thiéry
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK