Pour pallier la solitude des séniors, des centres de jour existent

Chaque jour, une activité est proposée aux participants de ces centres de jour pour séniors
Chaque jour, une activité est proposée aux participants de ces centres de jour pour séniors - © Belga (illustration)

C'est aujourd'hui la journée internationale des personnes âgées. L'occasion d'évoquer un service qui existe dans plusieurs communes bruxelloises, à savoir le "centre d'accueil de jour". Des lieux où les personnes âgées peuvent se retrouver en journée, pour prendre un café ou un repas, partager des activités ou simplement discuter et se sentir plus entourés. C’est le cas notamment à l’Aegidium à Saint-Gilles.

La soupe du jour est inédite : ses légumes ont été cueillis par des personnes âgées dans le jardin du centre, où chaque jour elles nourrissent un lapin et des poules.

"On fait tous les jours quelque chose. On tricote même des couvertures pour l’hôpital Saint-Pierre, pour les prématurés. Et on a pu aller voir les bébés et leur donner les couvertures. Ça nous a fait du bien."

À l'intérieur, l'odeur du repas a envahi la salle. Une quinzaine de participants, des femmes pour la plupart s'échangent des nouvelles, bavardent ou se confient…

"On rencontre des personnes et on s’attache. Souvent, on s’aide l’une l’autre. Enfin, c’est ce que je pense" témoigne une participante.

"Quand je suis à la maison, je me sens trop seule. Il faut que je vienne me ressourcer ici deux ou trois jours. Voir des gens, avoir des contacts, sinon ça me manque" déclare une autre.

Daniel Daplincourt, coordinateur du service, souligne : "on est fermé le week-end et il y a des gens qui ont une peur bleue de rester seul à la maison. J’ai vu un monsieur qui pleurait parce qu’on était le vendredi soir, qu’il fallait se quitter et qu’il allait se passer un samedi et un dimanche sans venir chez nous. Ça lui semblait insoutenable de rester seul."

Daniel Daplincourt et ses collègues proposent chaque jour une activité aux participants. Un jeu de société, un débat qui délie les langues, comme par exemple aujourd’hui : souvenez-vous des friandises de votre enfance ? Un thème fédérateur pour ces personnes aux vies tellement distinctes. Un thème sucré pour un peu de douceur dans la journée.

Il y a trois lieux d'accueil de ce type en Région bruxelloise, un à Saint-Gilles mais aussi un à Etterbeek et à Woluwe-Saint-Lambert. Et il existe également six centres de jour pour les personnes âgées qui ont besoin d'encadrement médical. Un numéro de téléphone existe pour avoir plus d'informations à ce sujet : celui d'inforhomes au 02/219 56 88 ou 02/219 56 88.

Myriam Baele

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK