Pour Noël, la liégeoise Françoise Voisin réinvente la peinture sur vitrines

Françoise Voisin a décoré la baie vitrée de la brasserie des thermes de Spa.
Françoise Voisin a décoré la baie vitrée de la brasserie des thermes de Spa. - © Maxime Dumoulin

Des pères Noël tapageurs tirés par des rennes un peu kitsch: c’est souvent l’image que l’on voit lorsque l’on pense aux vitrines de certains commerces en période de Noël. Depuis trois ans, Françoise Voisin bouscule cette tendance en apportant un style festif, mais élégant.

17 mètres de fenêtres offrent une vue imprenable sur Spa depuis la brasserie des thermes de la ville. En hiver, la vue reste belle, mais la végétation hiberne. Un brin de décoration égaierait certes la pièce, mais pour cet établissement, des étoiles et autres bonnets rouges tapageurs seraient de mauvais goût. En revanche, le lieu est parfait pour laisser l’imagination de Françoise Voisin se libérer. "J’ai eu envie de dessiner des plantes de ginkgo. Elles sont esthétiques et connues pour leurs bienfaits. C’est en adéquation avec ce centre, axé sur le bien-être, je trouve. Je peins également des oiseaux. Ils sont toujours nombreux dehors en règle générale, mais avec l’hiver, on les voit moins, je leur redonne un peu vie. Et puis, il y a les cristaux de glace pour jouer sur l’aspect froid".

Un style nouveau

Ce style, plutôt épuré, rencontre un succès croissant. Et elle l’explique : "Les gens ne veulent plus que cela soit trop chargé. Ils veulent des symboles efficaces, des traits épurés, c’est la mode qui veut cela, et je m’y retrouve très bien dans ce style. De plus, j'aime m'adapter à chaque client, pour qu'il ait un résultat très personnalisé".

Pas que les vitres

Que fait-elle le reste de l’année, vous demandez-vous? Françoise est peintre muraliste. Chambres à coucher, façades, voitures, casques... Tout est permis. Sa seule règle : ne pas avoir de limite, et s’adapter aux demandes de ses clients. Des clients qu’il est bon de savoir parfois orienter, avec diplomatie : "Il arrive que leurs idées soient bonnes, mais que le goût ne me convienne pas. Alors je leur propose une autre interprétation de leur projet. C’est rarement le blocage", sourit-elle.

Le succès de Françoise Voisin se constate en lisant son carnet de commandes. Il l’emmène un peu partout en province de Liège, mais aussi ailleurs en Wallonie, et même en Flandre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK