Pour la deuxième année consécutive, il n'y aura pas de festival de Dour en 2021

Résignés mais lucides, les organisateurs du festival de Dour ont annoncé ce mardi qu’il n’y aurait pas d’édition 2021 du Dour Festival. L’édition précédente avait déjà dû être annulée.

"En dépit de nos nombreux efforts collectifs à défendre notre secteur, avec l’espoir que notre ferveur et notre engagement fassent bouger les choses positivement pour l’été 2021, nous devons nous rendre à l’évidence : même si le secteur de la culture va doucement sortir de l’ombre, le Dour Festival quant à lui devra encore être patient".

Si on avait eu, comme en Angleterre, une vaccination plus rapide, ben peut-être qu’on aurait pu faire aussi un festival de juillet  

Les organisateurs expliquent avoir mis tout en œuvre pour pouvoir accueillir 250.000 festivaliers et 250 artistes pour pouvoir faire la fête à la musique durant cinq jours.  Mais, pour eux, la vaccination a eu du retard à l'allumage "On se doutait bien que début juillet, ce serait compliqué d’avoir un festival à pleine capacité mais bon voilà, je pense qu’on a raté un peu tout cela à cause de la lenteur de la vaccination en janvier et en février", explique Damien Dufrasne, organisateur,  "Elle a démarré très, très lentement.  Si on avait eu, comme en Angleterre, une vaccination plus rapide, ben peut-être qu’on aurait pu faire aussi un festival de juillet". 

En début d'après-midi, le premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) a indiqué le calendrier des mesures prises par Comité de Concertation.  En ce qui concerne la Culture les choses sont claires : "à partir du 1er Juillet, à l'extérieur jusqu'à 2.500 personnes, avec port du masque et respect des distances de sécurité". Dans ces conditions, pour les organisateurs, un festival de Dour avec de telles contraintes est inimaginable  "Que serait une édition de Dour avec 250.000 personnes masquées, une Red Bull Elektropedia Balzaal devant laquelle les festivalier·es seraient séparé·es les un·es des autres, et des tables devant la Last Arena sans possibilité de se rendre aux bars…, sinon une vaine tentative de nous faire croire, tant à vous festivalier·es qu’à nous organisateur·ices, que la fête sera au rendez-vous? “Faire le Festival de Dour”, ce n’est pas cela!".

Changer la date n'était pas envisageable

Le Festival de Dour arrive tôt dans le calendrier estival mais un déplacement de date n'aurait pas été envisageable.  "Un festival comme Dour avec des artistes qui viennent du monde entier et l’absence de perspectives concernant les voyages en dehors des Etats-Unis ou en dehors de l’Europe, c’était très compliqué: les tournées sont déjà fixées et si on avait du se recaler en même temps que les autres en août cela n’aurait pas été possible", souligne Damien Dufrasne.

Face à ce constat, la décision a été prise de tirer un trait sur l’édition 2021, tout en donnant déjà rendez-vous les 13, 14, 15, 16 et 17 juillet 2022 pour l’année des "retrouvailles". Les organisateurs demandent encore aux détenteurs et détentrices de tickets pour les années 2020 et 2021 de consulter le site dourfestival.eu

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK