Port de Bruxelles: le trafic a retrouvé son niveau d'avant-crise

Le trafic global a augmenté de 13% en 2011.
Le trafic global a augmenté de 13% en 2011. - © Flickr - Eoghan OLionnain

Le port de Bruxelles a annoncé vendredi une croissance de 13% de son trafic global en 2011, à 7,2 millions de tonnes, ce qui permet au port de retrouver son niveau de trafic d'avant la crise.

Le trafic propre (marchandises chargées et déchargées à Bruxelles) a augmenté de 11% par rapport à 2010, à 4,855 millions de tonnes et retrouve ainsi pratiquement les volumes enregistrés en 2008, année record depuis la création du port de Bruxelles en 1993.

Le trafic de transit, soit les marchandises ne faisant que transiter par la voie d'eau bruxelloise, marque également une nette reprise avec une progression de 18%.

L'année 2011 a également été marquée par un recul de l'activité du terminal à conteneurs, qui avait toutefois enregistré une année 2010 record. 14.053 conteneurs EVP (équivalent vingt pieds) ont été manutentionnés au terminal de l'avant-port, contre 17.979 en 2010 (-22%).

Les Pays-Bas renforcent leur place de partenaire commercial privilégié avec près de 61% des échanges tandis que sur les 28% de trafics internes à la Belgique, Anvers s'arroge 41%, précise encore le port dans un communiqué.

Les responsables du port et la ministre bruxelloise en charge du port, Brigitte Grouwels, soulignent l'impact positif sur l'environnement et la mobilité à Bruxelles de la hausse du transport par voie d'eau.

Selon le port, le volume de marchandises transporté en 2011 a permis d'éviter la présence de plus de 670 000 camions dans et autour de Bruxelles, une économie de plus de 100.000 tonnes de CO2 et un gain d'environ 26 millions d'euros en coûts externes pour la collectivité.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK