Pompe à bière, spots lumineux et stupéfiants : la police anversoise met fin à deux fêtes illégales

Pompe à bière, spots lumineux et stupéfiants : la police anversoise met fin à deux fêtes illégales
Pompe à bière, spots lumineux et stupéfiants : la police anversoise met fin à deux fêtes illégales - © Baptiste MG on Unsplash

La police anversoise a mis fin samedi soir à une fête clandestine dans un immeuble de la Noorderlaan, non loin du commissariat de police.

Vingt-trois personnes ont pu être interceptées et mises à l'amende pour non-respect des mesures anti-covid. Les fêtards étaient bien équipés, disposant notamment d'une pompe à bière, de spots lumineux et d'un espace de repos où les fêtards comptaient passer la nuit après avoir fêté comme il se doit.


►►► À lire aussi Mesures "corona" : amendes de 250 à 750 euros pour les participants aux "soirées lockdown"


Deux heures plus tard, les policiers anversois étaient appelés pour une autre fête illicite signalée à la IJskelderstraat.

N'ayant pas reçu l'autorisation d'accéder au bâtiment par les occupants, les agents ont d'abord dû demander une autorisation d'intervention au parquet.

Quand ils ont été en mesure accéder à l'intérieur, les agents n'ont trouvé que trois personnes, les autres fêtards ayant quitté les lieux. Les policiers ont néanmoins trouvé neuf personnes sur le toit de l'immeuble. En fouillant les lieux, la police a aussi découvert divers stupéfiants : cannabis, ketamine, ectasy et cocaïne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK