Policiers tenant des propos islamophobes sur Facebook: le parquet classe sans suite, enquête interne bouclée

"Ce genre de comportements ou de propos sont désapprouvés et condamnés", tiennent à rappeler les responsables de la zone de police de Bruxelles Ouest.
"Ce genre de comportements ou de propos sont désapprouvés et condamnés", tiennent à rappeler les responsables de la zone de police de Bruxelles Ouest. - © VALERY HACHE - AFP

La zone de police de Bruxelles Ouest a tenu à réagir suite à l'ouverture d'une enquête sur un inspecteur en chef ayant publié sur Facebook des contenus islamophobes et violents. Elle assure ne tolérer "aucune forme de discrimination et de racisme" et dit "prend donc les mesures nécessaires dans de tels cas". Elle annonce également que le parquet a classé le dossier sans suite et que l'enquête interne est bouclée.

"Ce genre de comportements ou de propos sont désapprouvés et condamnés", tiennent à rappeler les responsables de la zone de police de Bruxelles Ouest. Dans le cas précis de ce policier, ils expliquent avoir rédigé immédiatement un procès-verbal pour discrimination et l'avoir transmis au Parquet du Procureur du Roi de Bruxelles. "Le dossier a été classé sans suite", précise le communiqué. 

"Le service des enquêtes individuelles de la zone de police a également ouvert une enquête de son côté concernant ces faits, poursuit le communiqué. L’enquête est terminée et transmise au chef de corps qui décidera de la suite donnée à ce dossier". 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK