Police de Namur: "Gare aux escroqueries par internet et par téléphone!"

La cybercriminalité et l'escroquerie par téléphone: 2 types de méfaits contre lesquels la police met en garde
La cybercriminalité et l'escroquerie par téléphone: 2 types de méfaits contre lesquels la police met en garde - © POLICE HANDOUT - BELGAIMAGE

La police de Namur repart en guerre contre la cybercriminalité et l'arnaque par téléphone. Elle lance une campagne de prévention contre ces deux types d'escroqueries.

Ces derniers mois, le nombre de plaintes a légèrement augmenté, tant pour les pièges par internet que par téléphone. Les escrocs multiplient les ruses et les scénarios pour amadouer les victimes et leur extorquer de l'argent. Le plus souvent via des sociétés de paiement international comme Western Union, MoneyGram ou autre. Le phénomène fait de nombreuses victimes. D'où les conseils prodigués par la police.

Des arnaques diversifiées

Une invitation à payer un acompte pour acquérir une voiture de luxe à prix défiant toute concurrence; un chantage visant à effectuer un virement pour obtenir un code permettant de débloquer votre ordinateur... voilà le type d'arnaques qu'on trouve sur la toile. Pour éviter les pièges, la police de Namur donne quelques conseils.

Conseils

Selon Stéphane Momin, directeur du service Enquêtes et Recherches à la police de Namur, "il convient d'être extrêmement prudent. Si vous recevez une offre trop alléchante, mieux vaut la décliner purement et simplement". Vérifier l'adresse internet est également utile. Tout comme se méfier des faux logos, dont certains sont bien imités. "De même, si vous recevez un appel venant de l'étranger, où se trouve de nombreux call centers, mieux vaut redoubler de prudence. Evitez les moyens de paiement internationaux si le destinataire est inconnu. Car l'argent risque de s'évanouir dans la nature", conseille Stéphane Momin.

Toujours porter plainte

Les escrocs agissent généralement depuis l'étranger; mais il est quand même utile de porter plainte. Car la collaboration policière internationale permet parfois de remonter les filières criminelles. Olivier Bogaert, de la Crime Computer Unit, le confirme. Porter plainte et communiquer à la police un maximum de renseignements sur l'arnaque peut aider les enquêteurs à remonter les filières criminelles et à aboutir à des condamnations, même à l'étranger. Surtout si d'autres victimes apportent également leur lot d'informations. Des malfrats ont par exemple pu être interpellés en République Dominicaine, base arrière de nombreux arnaqueurs visant la Belgique francophone.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 13h
en direct

La Une

JT 13h