Plusieurs drapeaux flamingants ont été déployés par le Vlaams Belang à Trois-Ponts

Alors que la zone de police Stavelot Malmedy a fait enlever, ce mercredi, un drapeau flamingant qui flottait sur un camp scout à Basse-Bodeux, sur le territoire de la commune de Trois-Ponts, le parti flamand d’extrême droite Vlaams Belang a déployé ce vendredi plusieurs drapeaux jaunes au lion noir, à différents endroits de la commune, d’après une information de La Meuse Verviers, confirmée par la police locale.

Des étendards flamingants ont ainsi été installés à l’administration communale ainsi que sur la tour Leroux. Plusieurs vidéos publiées sur internet montrent des jeunes du parti extrémiste à l’action.

La zone de police locale s’est rendue sur les lieux, mais les drapeaux avaient déjà été enlevés par le personnel de l’administration communale. "Des étendards avaient été déployés sur les hampes vides de l’administration ainsi que sur les haies. Le Vlaams Belang a aussi suspendu des drapeaux sur la tour Leroux", a détaillé la zone de police, qui dit veiller à ce qu’il n’y ait pas de trouble à l’ordre public.

La police rappelle par ailleurs qu’un règlement spécifique aux mouvements de jeunesse autorise l’affichage de drapeaux communautaires, à conditions qu’ils soient associés au drapeau national.
 

‪Vandaag zijn Filip Brusselmans en de Vlaams Belang Jongeren iets gaan rechtzetten in het Waalse Trois-Ponts. Speciaal voor de MR-burgemeester Francis Bairin hangt zijn gemeente nu vol met leeuwenvlaggen. ????‬

Publiée par Tom Van Grieken sur Jeudi 23 juillet 2020
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK