Plus de vaccination du personnel contre la grippe au CHU de Liège

Plus de vaccination du personnel contre la grippe au CHU de Liège
Plus de vaccination du personnel contre la grippe au CHU de Liège - © Tous droits réservés

Depuis 2011, le centre hospitalier universitaire de Liège n'organise plus de campagne de vaccination de son personnel. Ce n'est pas le vaccin qui est remis en cause, mais bien le faible intérêt marqué par les 5000 employés de l'hôpital. On était donc bien en dessous du seuil des 70% de membres du personnel nécessaire pour que le vaccin soit efficace dans l'établissement de soins.

Dans les couloirs du CHU à Liège, plus d'affiche invitant les 5000 membres du personnel à se faire vacciner contre la grippe en hiver. Depuis 2011, l'hôpital n'organise plus de campagne de vaccination gratuite pour son personnel. Cela ne servait à rien. Seul 30 à 40% du personnel se faisait vacciner. Or il en faut au minimum 70% pour que cela serve à prévenir la propagation du virus.

Ces campagnes étaient surtout vues par le personnel comme une manière de limiter le nombre de malades. La direction, elle, avançait plutôt la protection des patients qui entrent à l'hôpital pour se faire soigner.

Seul exception, au CHU, le service d'oncologie et d'hématologie.Dans le service, plus de 90% du personnel se fait vacciner chaque année. Mais un gros travail de sensibilisation a été effectué. Les responsables du service ont informés tout le personnel de l'importance du vaccin. Un contact et une relation de confiance qui a porté ses fruits.

A la clinique Saint-Joseph, on n'a pas abandonné les campagnes. ais le taux de vaccination reste très bas:aux alentours de 16%. On ne veut toutefois pas les stopper, car ce taux augmente chaque année.

Ce faible taux de vaccination pose évidemment des problèmes dans l'organisation de l'hôpital. A la clinique St Joseph, il y a pour l'instant deux fois plus de personnel malade à cause de la grippe.

 

Benjamin Carlier


L'actualité des régions en vidéo