Plus de 1000 personnes ont manifesté contre le projet du contournement nord de Wavre

Un peu plus de 1000 personnes s'étaient donné rendez-vous sur le tracé qui doit permettre de désenclaver le centre-ville de Wavre ce dimanche. Les 12 associations à l'origine de ce rassemblement ont toutes contesté l’utilité du contournement et dénoncent l’impact écologique que cela va provoquer.

Pourquoi détruirait-on un tel paradis ?

Selon le projet, le tracé devrait relier la N25 au zoning Nord de Wavre. L’objectif est aussi de réduire la circulation sur l’autoroute E411. Le hic, c’est que le tracé passe par plusieurs zones agricoles et un site Natura 2000, les marais de Laurensart. "Pourquoi détruirait-on un tel paradis ?" se demande une manifestante. Du côté de la ville de Wavre et de Paul Brasseur, l’échevin de la mobilité on comprend "l’émotion et la mobilisation de la population". Mais on explique aussi "qu’il faut être pragmatique et qu’il s’agit de la meilleure solution pour améliorer la mobilité et renforcer la sécurité sur l’autoroute E411".

Le permis d’urbanisme pour la construction de cette nouvelle route date du 27 septembre. D’abord accordé par le fonctionnaire délégué de l’urbanisme du Brabant Wallon, il a été confirmé, malgré 4000 réclamations, par le gouvernement wallon.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK