Plus d'informations pour les personnes à mobilité réduite se déplaçant en bus

La Stib facilite la vie aux personnes en chaise roulante, et lance le projet Accessibus
La Stib facilite la vie aux personnes en chaise roulante, et lance le projet Accessibus - © Belga

La Stib facilite la vie aux personnes en chaise roulante. Elle vient de lancer le projet Accessibus. Il s'agit en fait d'information sur le niveau d'accessibilité des arrêts de bus. Il sera désormais plus facile pour ces personnes à mobilité réduite de planifier leur trajet à l'avance. Même si pour l'heure, ces informations ne sont données que pour trois lignes.

Pour les lignes 12, 21 et 71, il n’y aura plus besoin de passer des coups de fil au service clientèle de la Stib deux jours à l'avance pour savoir s'il est possible ou non de monter ou de sortir à tel arrêt. Désormais, l'information est accessible sur internet mais également directement sur le réseau.

Christian de Strycker, responsable du service Accessibilté à la STIB, explique :

"Ce n’est pas parce que c’est une ligne Accessibus qu’on peut débarquer et embarquer où l’on veut. Une ligne Accessibus est une ligne sur laquelle on a un certain nombre d’arrêts qui fonctionnent bien, un certain nombre d’arrêts qui fonctionnent moyennement et un certain nombre d’arrêts qui ne fonctionnent pas. C’est vraiment une information de l’existant."

Un premier pas salué par les représentants des clients à mobilité réduite, même s'ils estiment que c'est encore très insuffisant. Nino Peeters est l'un d'entre eux. Il déclare :

"Ce n’est pas une adaptation. En fait, on répertorie ce qui est déjà disponible. C’est intéressant au niveau de la communication mais ce n’est pas tout. Tous les arrêts ne sont pas encore adaptés pour les PMR. Certes, on peut féliciter la Stib mais il y a encore beaucoup de boulot à faire pour la suite."

Beaucoup de boulot et les moyens sont limités. Voilà pourquoi la Stib concentre ses efforts aujourd'hui sur une communication efficace, en attendant de pouvoir investir dans de nouvelles infrastructures adaptées.

Pierre Vandenbulcke

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK