Picasso: comment le tableau "La famille Soler" s'est retrouvé à Liège

La famille Soler a été peinte par Picasso en 1903.
La famille Soler a été peinte par Picasso en 1903. - © liege.be

C'était il y a 40 ans jour pour jour: Pablo Picasso disparaissait à l'âge 91 ans. Ce génie visionnaire est considéré comme l'un des plus grands artistes du 20e siècle. Peintures, sculptures, céramiques, il a réalisé plus de 50 mille œuvres. Une des plus célèbres, la famille Soler, est propriété de la ville de Liège et exposée dans un des musées de la Cité ardente. L'histoire de ce tableau est à l'image de la vie de l'artiste: totalement hors norme.

La tableau de la famille Soler a été peint en 1903. A l'époque, Pablo Picasso est sans le sou. Ses toiles, à défaut de les vendre, il les "troque". "Picasso a commandé trois ou quatre costumes chez son tailleur, Monsieur Soler, qui habitait à quelques pas du centre de Barcelone. En échange, Monsieur Soler a demandé à Picasso de lui faire un grand portrait de toute sa famille, lui et ses quatre enfants" explique Régine Rémon, la conservatrice du musée des Beaux-Arts de Liège.

Mais ce tableau ne plait pas du tout à la famille Soler qui s'en sépare. L’œuvre est acquise par un musée allemand puis confisquée par les nazis et vendue aux enchères en 1939. "Toute une série de tableaux, 150 environ, ont été vendus" poursuit Régine Rémon. "Ce sont des tableaux qui étaient considérés par les nazis comme étant des œuvres dégénérées, donc qui sortaient des canevas d'un art académique classique. Liège a eu la grande intelligence de rassembler les fonds et a acquis 9 tableaux majeurs des collections communales liégeoises". Dont le fameux Picasso.

Fin des années 80, la Ville de Liège, nettement moins bien inspirée, envisagera de le vendre pour combler une partie de son déficit. Le tollé est général, les autorités communales sont obligées de faire marche arrière. Classé comme trésor par la fédération Wallonie-Bruxelles, ce chef d’œuvre est désormais à l'abri de pareille lubie.

 

M. Hildesheim