Pétards et feux d'artifice interdits dans la capitale, mais pas partout en Belgique

Tirer un feu d'artifice est une activité réservée aux professionnels mais la tradition des fusées lancées la nuit du Nouvel An a la vie dure en région bruxelloise...
Tirer un feu d'artifice est une activité réservée aux professionnels mais la tradition des fusées lancées la nuit du Nouvel An a la vie dure en région bruxelloise... - © pixabay

Tirer un petit feu d'artifice dans le jardin ou lancer un pétard dans la rue pour célébrer la nouvelle année ? Vous y pensez peut-être déjà... Sauf qu'il vaudrait mieux vous en dissuader !

Tirer un feu d'artifice est une activité réservée aux professionnels. Mais la tradition des fusées lancées la nuit du Nouvel An a la vie dure en région bruxelloise. Même si c'est interdit sur l'ensemble du territoire (vous pouvez d'ailleurs écoper d'une amende), des centaines d'habitants vont faire exploser des pétards et des feux d'artifice.

La commune de Schaerbeek mise sur la prévention. Dans le journal communal, les autorités rappellent les dangers pour les habitants.

"Cela peut exploser dans les mains des enfants qui les manipuleraient de manière inattentive. Cela peut causer aussi des brûlures, explique Bernard Clerfayt, le bourgmestre. Voire même mettre le feu à des véhicules ou des maisons (c'est déjà arrivé !). Et puis, cela peut déranger le voisinage si c'est fait de manière intempestive. On a donc mis en place toute une politique de prévention sur l'usage inapproprié des feux d'artifice."

Les nuisances sonores concernent aussi les animaux, particulièrement vulnérables en cas d'explosions répétées. "Les animaux y sont très sensibles, certains même peuvent en mourir. Il faut donc faire très attention et, surtout, ne jamais jeter des pétards vers des animaux, comme le font parfois certains gamins… Voilà pourquoi l'usage des pétards n'est pas recommandé du tout !"

Vérifiez votre règlement communal

Il n’existe pas de législation générale sur l'utilisation des feux d'artifice à domicile ou sur la voie publique. À Liège par exemple, le règlement communal impose une autorisation préalable du bourgmestre. A Namur par contre, les tirs sont autorisés à domicile, mais pas en rue.


►►► Lire aussi: Les communes peuvent interdire les feux d'artifice à domicile


Si vous comptez malgré tout utiliser des feux d'artifice la nuit du réveillon, lancez-les d'un endroit dégagé et à l'opposé des habitations. Une brochure a été distribuée dans les communes, les zones de police et les services de secours pour informer la population sur les précautions d'utilisation des feux d'artifice, qui provoquent chaque année une vingtaine de blessures en Belgique, a indiqué le ministre en charge de la protection des consommateurs, Kris Peeters.

L'an dernier, 24 blessures ont été recensées, essentiellement des brûlures aux mains et aux yeux. En 2016, 20 blessés avaient été signalés. En plus de la sensibilisation, le service public fédéral (SPF) Économie mène chaque année des contrôles auprès des fabricants de feux d'artifice. Sur la cinquantaine de produits contrôlés l'an dernier, six ont été retirés du marché pour non-conformité, tandis que 24 présentaient des défauts d'étiquetage. Seuls 24 autres produits étaient conformes. Quant aux commerçants, sur les 551 contrôlés, 28 ont été avertis pour infractions légères tandis que 20 autres ont reçu un P-V pour infraction grave.

Reportage dans notre journal télévisé de la mi-journée

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Vews
en direct

La Deux

Vews