Peste porcine africaine: un cas positif découvert près d'Arlon

Peste porcine africaine: un cas positif découvert près d'Arlon
Peste porcine africaine: un cas positif découvert près d'Arlon - © Tous droits réservés

Un cas de peste porcine africaine a été confirmé aujourd'hui sur un cadavre découvert il y a deux jours à deux kilomètres à d’Arlon. Le sanglier a été identifié dans un bois près de Sesselich, non loin des limites de la zone "tampon".

Le virus est toujours présent à l'est

Alors que les statistiques de l'administration wallonne indiquent une évolution du virus vers l’ouest, entre Virton et Florenville, ce nouveau cas positif démontre aussi que la peste porcine n'a pas totalement disparu de l’est du périmètre infecté. Preuve que la région prend l'affaire au sérieux, de nouvelles clôtures pourraient être posées dans les prochains jours le long de la nationale 81 qui relie Arlon à Aubange.

Jusqu'ici, le dispositif de clôtures avait ciblé l'ouest de la zone de contrôle. Depuis la découverte de deux cas positifs à Meix-devant-Virton, des renforts à la frontière franco-belge ont été déployés pour ralentir la progression de la maladie. Mais l'attention se porte désormais également à l'autre extrémité du périmètre.

Cette semaine, pour se protéger, la France a décidé de délimiter une zone blanche à proximité du territoire wallon. Une cellule de crise nationale a également été mise en place par le ministre français de l'agriculture. Les éleveurs porcins français redoutent l'arrivée de la peste africaine et ses conséquences économiques sur le secteur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK