Peste porcine africaine: la zone tampon élargie de 3 700 hectares

Les zones tampon, de vigilance et d'observation renforcée dans la région gaumaise
Les zones tampon, de vigilance et d'observation renforcée dans la région gaumaise - © IGN - Bruxelles

Le gouvernement wallon a décidé ce vendredi matin d'élargir à l'ouest la zone tampon mise en place autour de Virton. Ainsi, 3700 hectares situés entre la Nationale 88 et la Nationale 871 sont désormais compris dans cette zone tampon. Cela signifie que la chasse y est interdite, ainsi que l'exploitation forestière sauf dérogation pour les professionnels.

Au nord de la zone tampon, la zone de vigilance est également étendue d'environ 850 hectares à proximité de Florenville. Pour rappel, une dépopulation totale des sangliers a été décidée dans cette zone de vigilance. Pour y parvenir, des pièges à sangliers supplémentaires ont été installés et le réseau de clôtures est en cours d'agrandissement.

Ces nouvelles mesures font suite à la découverte récente de deux sangliers positifs à la peste porcine africaine dans la zone dite d'observation renforcée entre Meix-devant-Virton et Sommethonne.

Par ailleurs, le ministre wallon de la Nature et de la Forêt, René Collin, rencontre ce vendredi son homologue français Didier Guillaume afin de renforcer la coopération transfrontalière dans ce dossier.

Direct de Juliette Pitisci depuis Sedan (département des Ardennes), dans notre JT 13h

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK